Volet développement pancanadien

Fonds de partenariats au collégial

Volet
développement
pancanadien

Ce volet est dédié aux projets réalisés entre les établissements de formation collégiale partout au Canada, avec la participation d’au moins deux provinces et/ou territoires.

Les objectifs poursuivis par ce fonds sont les suivants :

Accroître l’expertise des membres et l’accès aux meilleures pratiques en développant et en renforçant des liens étroits entre les établissements membres partout au pays ;

Contribuer au développement et à l’épanouissement des communautés francophones et acadiennes du Canada en soutenant le développement éducatif de la francophonie canadienne.

Pour avoir accès aux documents de demande pour cet appel, veuillez vous rendre  au bas de notre page FINANCEMENT.

Ci-dessous, vous trouverez un aperçu des projets qui ont été financés dans le cadre du précédent appel de propositions.

Consultez dans la section suivante les projets en cours financés par l’entremise du Volet Développement pancanadien du Fonds de partenariat au collégial.

  1. Le Consortium national de développement de ressources pédagogiques en français au collégial (CNDRPFC) en collaboration avec le Collège de l’Île, l’Université Sainte-Anne, le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, le Collège Boréal, le Collège La Cité, l’Université de Saint-Boniface, le Collège Mathieu, l’Université de l’Alberta – Campus St-Jean, le Collège Éducacentre et le Collège nordique francophone

« Analyse de besoins auprès des collèges francophones en situation minoritaire »

Ce projet vise à réaliser une nouvelle analyse des besoins auprès des dix établissements collégiaux membres du Consortium, pour connaître et comprendre leurs priorités en matière de développement de ressources pédagogiques. Cette analyse de besoins sera réalisée en vertu d’un processus logique et fera appel à une expertise-conseil externe chargée de développer et de mettre en application une panoplie d’outils pour recenser les besoins, analyser les informations reçues et cibler les priorités à partir de critères objectifs. Un comité de travail formé de représentant(e)-clés de chacun des collèges viendra également appuyer le déroulement du projet.

Notons aussi que, parallèlement à la réalisation de l’analyse de besoins, la direction du Consortium saisira l’occasion qu’apporte ce projet pour développer et implanter de nouvelles pratiques visant à accroître son agilité pour suivre l’évolution des besoins identifiés, déceler plus rapidement les nouveaux besoins et pour recentrer, le cas échéant, les priorités de développement. Il est donc prévu que les outils développés avec le soutien financier du RCCFC seront intégrés à ces pratiques (en version intégrale ou adaptée) en prévision d’une utilisation récurrente. Cette façon de faire permettra au Consortium d’accroître la rapidité et la précision avec lesquelles il réagit aux besoins de ses membres, de prolonger la période sur laquelle les données demeureront valides et de mieux concrétiser sa mission.

2. Le Cégep de Drummondville en collaboration avec le Collège La Cité.

« Cohabitation intergénérationnelle »

Deux objectifs spécifiques seront poursuivis: 1) Développer un guide à l’attention des cégeps et des collèges francophones du Canada souhaitant initier un projet de cohabitation intergénérationnelle en RPA ou y collaborer; 2) Développer une capsule vidéo faisant la promotion de la cohabitation intergénérationnelle en RPA. Le guide comprendra, entre autres, ces informations : une présentation de la cohabitation intergénérationnelle en RPA; des aspects à considérer lors de l’implantation et de la mise en œuvre d’un tel projet, de manière à en assurer la pérennité (ex. : freins et leviers aux liens et à la cohabitation intergénérationnels touchant l’implantation, la mise en œuvre et la pérennité d’un tel projet); une description du processus de recrutement, de sélection et d’accompagnement des étudiants, ainsi que des documents associés (ex. : appel à candidatures, guide d’entrevue, critères et grille de sélection, soutien pouvant être apporté aux étudiants).  Quant à la capsule vidéo promotionnelle, elle contribuera au recrutement d’étudiants intéressés à vivre la cohabitation intergénérationnelle en RPA et à mieux faire connaître cette opportunité, qui est complémentaire à l’offre actuelle d’hébergement (résidences étudiantes, chambre ou logement). Le guide et la capsule vidéo seront présentés dans le cadre d’un webinaire pancanadien auquel seront conviés les membres du RCCFC, de même que toute personne intéressée par la cohabitation intergénérationnelle en RPA. Considérant que la réalisation de ce projet nécessite une synergie entre divers savoirs et une mobilisation d’acteurs concernés, un comité de travail sera constitué et se réunira tous les mois. Un haut niveau de participation sera attendu de leur part tout au long du projet, dans une perspective d’égalité des savoirs. Leurs rencontres permettront de faire le bilan des activités réalisées, de planifier celles à venir, ainsi que d’identifier les bons coups et les éléments à améliorer au sein du partenariat.

3. Le Cégep de Drummondville en collaboration avec l’Université de Saint-Boniface

« L’âgisme : c’est assez ! »

L’ABCDaire mettra en évidence des mots et des expressions qui transmettent, au quotidien, des visions discriminantes du vieillissement et des aînés. Le projet vise les objectifs spécifiques suivants : 1) Produire un outil de référence sur l’âgisme pour les étudiants collégiaux – permettant en même temps de briser des barrières intergénérationnelles ; 2) Transférer, sous une forme conviviale et illustrée, des connaissances sur diverses facettes de l’âgisme (définitions, manifestations, effets); 3) Développer un outil pratique qui permettra une compréhension claire et une appropriation du contenu concernant un enjeu de société majeur; 4) Partager des actions gagnantes afin de contrer l’âgisme. La collaboration Québec-Manitoba, permettra de tenir compte de la diversité culturelle de la francophonie canadienne, notamment en milieu minoritaire, et une plus large diffusion de l’ABCDaire.

Sa construction repose sur une démarche participative et intergénérationnelle. En plus des collègues des deux collèges impliqués, des groupes de discussion seront formés afin de recueillir des avis sur le contenu et la forme de l’ABCDaire (choix du contenu, du format, validation). Ces groupes seront formés de personnes de sexe, âge et appartenance culturelle différents.

L’ABCDaire est un format facile à consulter. Tout en présentant du contenu issu des écrits scientifiques, il fera appel à l’humour, à des illustrations et des photographies afin de rendre sa lecture conviviale et « vivante ». Une attention particulière sera portée au graphisme et à la présentation du guide qui contiendra des illustrations et des photos. Il sera numérisé sous un format de livre à feuilleter, enrichi de références et de liens utiles et complémentaires aux thèmes abordés.

4. Le Collège La Cité en collaboration avec le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick

« Formation générale en ligne sur la résilience »

Le projet consiste à développer un cours de formation générale (FGE) en ligne d’une durée de 14 heures qui permettra aux étudiants d’acquérir les notions de résilience applicables durant leurs études et au quotidien. Ce FGE présentera entre autres huit processus (modules) pour venir interrompre la vulnérabilité chez l’étudiant face à des situations angoissantes et stressantes par la résilience.  Le contenu du cours sera développé afin que l’étudiant s’engage dans son apprentissage. Ce cours pourra être reconnu comme FGE (à La Cité), être intégré dans des cours de programmes d’études des collèges et être utilisé par le personnel du Centre de ta réussite collégiale ou Service d’appui aux étudiants de tous les établissements d’éducation de langue française au pays. L’objectif est de fournir des méthodes et des techniques pour former une communauté collégiale capable de résilience pour surmonter des défis personnels et, ainsi persévérer dans leur cheminement scolaire jusqu’à l’obtention du diplôme.

5. Le Centre collégial de l’Alberta en collaboration avec le Cégep de Rimouski

« Partage de savoir en éducation à l’enfance »

Création de plans de cours, de contenus qui pourraient être enseignés entre les deux établissements, en plus de partager des stratégies d’enseignement. Cette banque de contenus sera constituée de travaux, d’évaluations et d’autres outils potentiels de partage entre les enseignants pour les étudiants en milieu majoritairement francophone, et ceux en contexte francophone minoritaire.

Ce contenu mettra de l’avant les différences fondamentales entre les deux milieux, afin d’élargir les horizons des étudiants, de présenter la perspective autochtone et de discuter de la manière d’intégrer l’environnement naturel dans la programmation du cours.

6. Le Cégep de Trois-Rivières en collaboration avec le Collège Éducacentre, le Collège Rosemont – Cégep à distance, le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB) et le Cégep de la Gaspésie et des Îles

« Pratiques Fad – M-apprentissage »

L’objectif général du projet est de développer une application mobile Pratiques FAD qui permettra aux collèges francophones d’avoir accès encore plus facilement à des formations gratuites de qualités, en lien avec des préoccupations communes au réseau.

But visé : Augmenter la capacité de tous les collèges francophones au Canada à répondre à leurs besoins en matière de formation à distance et de stratégies pédagonumériques en ayant rapidement et facilement accès à des formations francophones de qualités et développer à même les besoins du réseau.

Pour ce faire, le groupe de travail a commencé dans la phase précédente en collaboration avec un groupe d’étudiants du programme en développement d’application mobile du CCNB l’analyse et la rédaction d’un devis de production (voir résultat annexe 1). Il n’est pas exclu que cette appli ainsi que les autres plateformes du collectif permettent à des projets financés par le RCCFC de diffuser du contenu pédagogique.

Objectifs spécifiques :

– Augmenter l’accès à des ressources pédagogiques en français.

– Bonifier et encourager le partage et la collaboration entre pairs.

– Permettre un apprentissage flexible.

– Réduire l’anxiété, l’isolement et l’incertitude grâce à l’accès rapide à des outils en ligne.

– Favoriser l’apprentissage dans des contextes informels.

– Permettre aux apprenants cibles de télécharger les formations pour visionnement plus tard sans connexion Internet « hors ligne ».

– Augmenter l’accessibilité à du contenu aux ressources issus de milieux minoritaires et éloignés.

– Contribuer à l’apprentissage personnalisé du personnel pédagogique des collèges.

– Répondre à des besoins ciblés à des moments précis.

Merci à tous nos membres qui ont présenté des projets.

Pour plus d’informations

Communiquez avec nous par courriel au fonds-partenariats@rccfc.ca
ou par téléphone 613-241-0430

Pour être avisé de toutes les modifications ou les nouveaux appels de propositions, inscrivez-vous sur notre liste dédiée à cet effet :

Inscription ici

Quelques projets complétés durant les 2 dernières années

PDF

Rapport : Guide d’implantation d’une unité de soins et de recherche en gériatrie et gérontologie dans un établissement commercial

PDF

Rapport : Pour un meilleur développement de la compétence à produire des écrits professionnels satisfaisants en français

PDF

Rapport : Recherche, conception, expérimentation et transfert d’expertise pancanadienne en conception pédagogique (e-learning rapide) spécifique au micro et mobile apprentissage

PDF

Rapport : Développement de l’expertise en soutien à l’entrepreneuriat et à la pédagogie entrepreneuriale

Pour accéder aux autres projets, nous vous invitons à utiliser l’outil de recherche figurant dans le menu principal.