Réseau des cégeps et des collèges
francophones du Canada

130 rue Slater, bureau 1015 Ottawa, ON K1P 6E2
Télé : 613-241-0430 | Courriel :

Texte de grandeur petite  Texte de grandeur normale  Texte de grandeur grande   
 

Publications

Plan d'action 2006-2011

État de l’enseignement postsecondaire de niveau collégial dans les communautés francophones en situation minoritaire au Canada

À l’heure actuelle, les communautés francophones en milieu minoritaire de seulement quatre provinces canadiennes ont accès à de la formation collégiale dispensée par des établissements accrédités par leur province respective.

  • Au Nouveau-Brunswick, les Collèges communautaires du Nouveau-Brunswick, dont les campus à Bathurst, Campbellton, Dieppe, Edmundston et la Péninsule acadienne dispensent une large gamme de programmes en français.
  • En Ontario, un grand nombre de programmes collégiaux sont offerts par deux collèges d’arts appliqués et de technologie de langue française, soit le Collège Boréal, dont le siège social est situé à Sudbury, et La Cité collégiale à Ottawa. De plus, le Collège d’Alfred de l’Université de Guelph offre une formation collégiale dans le domaine de l’agriculture.
  • Au Manitoba, les Franco-Manitobains ont accès à de la formation collégiale grâce aux huit programmes offerts par l’École technique et professionnelle du Collège universitaire de Saint-Boniface.
  • En Nouvelle-Écosse, l’Université Sainte-Anne offre, depuis sa fusion avec le Collège de l’Acadie, neuf programmes de niveau collégial en français. Pour ce qui est des autres provinces et territoires canadiens, l’accès à de la formation collégiale en français est embryonnaire et parfois non existant. Les organismes assurant la prestation d’activités de formation ne sont pas encore accrédités par leur gouvernement respectif.
  • À l’Île-du-Prince-Édouard, la Société éducative de l’Île-du-Prince-Édouard offre, à sa population, la possibilité de s’inscrire aux programmes collégiaux offerts par l’Université Sainte-Anne.
  • En Saskatchewan, une programmation collégiale visant principalement la formation aux adultes est offerte par le Service fransaskois de formation aux adultes (SEFFA) du Collège Mathieu. La communauté francophone a demandé aux autorités provinciales et fédérales de mettre en place des services de formation collégiale en français.
  • En Alberta, le Northern Alberta Institute of Technology (NAIT) offre un seul programme collégial bilingue, et la Société d’éducation de l’Alberta (ÉDUK) offre une programmation en alphabétisation et en éducation des adultes.
  • En Colombie-Britannique, le Collège Éducacentre offre des programmes de formation professionnelle et de formation aux adultes. De plus, depuis environ deux ans, le Collège offre quelques programmes collégiaux, principalement dans le domaine de la santé, en collaboration avec La Cité collégiale d’Ottawa.
  • Au Yukon, le Service d’orientation et de formation des adultes (SOFA) offre quelques cours d’éducation à distance en collaboration avec le Collège Éducacentre de Vancouver et le SEFFA (Saskatchewan). Le SOFA offre également de la formation de base aux adultes et des cours de développement professionnel et personnel en français.
  • À Terre-Neuve et Labrador, aux Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut, aucun programme de niveau collégial n’est présentement offert en français.

La réalité collégiale diffère donc grandement d’une province et d’un territoire à l’autre. Par conséquent, on ne peut pas actuellement parler de réseau pancanadien de formation collégiale dispensée en langue française. Les francophones du Canada vivant en milieu minoritaire n’ont certainement pas l’accès égal et équitable à une formation collégiale dans leur langue dont jouit la population anglophone.

Prochaine : Plan de développement

Index

 Retour vers le haut