Réseau des cégeps et des collèges
francophones du Canada

130 rue Slater, bureau 1015 Ottawa, ON K1P 6E2
Télé : 613-241-0430 | Courriel :

Texte de grandeur petite  Texte de grandeur normale  Texte de grandeur grande   
 

Publications

Plan d'action 2006-2011

Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada

Créé en 1995, le Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada a pour mission d’établir un véritable partenariat entre les établissements d’enseignement collégial de langue française du Canada. Il constitue un réseau d’entraide, de promotion et d’échanges lié au développement de l’enseignement collégial en français au Canada, tout en favorisant l’utilisation des technologies de l’information et des communications.

Le RCCFC entend également faire la promotion de l’enseignement collégial de langue française auprès des différentes instances gouvernementales, notamment auprès du gouvernement fédéral et des gouvernements provinciaux et territoriaux.

De plus, le RCCFC s’est donné comme mission de soutenir le développement de la francophonie canadienne en mettant, à son service, l’expertise des établissements de son réseau.

Ce réseau pancanadien compte des membres dans toutes les provinces et les territoires canadiens, sauf à Terre-Neuve et au Nunavut.

Governance

Le RCCFC compte 48 membres, des cégeps et des collèges ainsi que des organismes sans but lucratif offrant de la formation collégiale.

Chaque année, lors de l’Assemblée générale annuelle, les membres élisent un conseil d’administration formé de trois membres, soit un de chacune des régions de l’Atlantique, de l’Ontario, de l’Ouest et du Nord, ainsi que de trois membres provenant du Québec.

Vous trouverez une liste des membres du conseil d’administration du RCCFC ici.

Financement

Le RCCFC est financé par ses membres et reçoit une subvention de Patrimoine canadien pour son fonctionnement. De plus, gr ce à des ententes de contribution, il coordonne et gère plusieurs projets.

Réussites du RCCFC

Depuis sa création en 1995, le RCCFC a permis la réalisation de plus de 50 projets de collaboration interprovinciale entre des établissements dispensant de la formation collégiale dans toutes les provinces, y compris le Québec.

 

« Le RCCFC a assumé un leadership important dans la réalisation de projets de recherche, tels que les motivations des finissants du secondaire dans la poursuite d’études postsecondaires en français; dans la création d’un projet Far-Ouest visant la mise en place éventuelle d’une formation collégiale dispensée en français en Colombie-Britannique, en Alberta et en Saskatchewan; dans le cadre de projets de mobilité étudiante qui permettent aux jeunes francophones du Canada de vivre une expérience collégiale dans une province autre que celle o  ils étudient habituellement. »

François Allard, président du RCCFC

 

Malgré la précarité de ses ressources, le RCCFC a néanmoins réussi à coordonner et à gérer de nombreuses initiatives ou à y participer, dont des projets de collaboration entre ses établissements collégiaux membres, financés en partie par le RCCFC et visant à favoriser l’échange d’expertises entre les collèges. Voici un aperçu des projets en cours de réalisation durant l’année 2005-2006 :

  • Projet de formation en ligne « e-learning »
    Service fransaskois de formation aux adultes et Cégep Beauce-Appalaches
  • Projet d’éducation de la jeune enfance en français en Colombie-Britannique
    Collège Éducacentre de Vancouver et l‘École technique et professionnelle du Collège universitaire de Saint-Boniface au Manitoba
  • Projet de système intégré d’inscription et de gestion des dossiers des étudiants
    Collège Éducacentre de Vancouver, Société ÉDUK de l’Alberta et l’Association franco-yukonnaise
  • Projet de formation en gestion environnementale
    Collège d’Alfred de l’Université de Guelph, Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu, Collège Éducacentre et l’Association franco-yukonnaise
  • Projet de rapprochement stratégique et de partage d’expertises
    Collège Shawinigan et Centre d’excellence en sciences agricoles et biotechnologiques (CESAB) (CCNB – Campus d’Edmundston au Nouveau-Brunswick)
  • Projet en technologie forestière et gestion de la faune
    Cégep de Baie-Comeau et Collège Boréal

Le RCCFC privilégie une approche de partenariat dans la réalisation de projets. Les partenaires peuvent  tre issus des milieux scolaires, associatifs, gouvernementaux ou privés.

Le RCCFC et ses membres mettent de l’avant des projets de partenariat permettant d’accroître l’offre de services tant auprès de la francophonie canadienne qu’auprès des établissements, des étudiants et du personnel scolaire. En voici un aperçu :

  • PRECEPT-F : un programme structurant de partage et de renforcement de l’expertise des collèges et des cégeps en enseignement professionnel et technique dispensé en français au Canada. Projet du RCCFC en partenariat avec Patrimoine canadien, le ministère de l’Éducation du Québec et le Secrétariat aux affaires internationales et canadiennes du Québec.
  • Poursuite des études postsecondaires : une étude sur ce qui motive les jeunes du secondaire à poursuivre leurs études après l’obtention du diplôme secondaire. Projet réalisé en collaboration avec des chercheurs de l’Université d’Ottawa.
  • Projet de recherche sur le besoin de matériel didactique en français : un inventaire du matériel didactique existant et des besoins de production en ce domaine.
  • PPME : un programme pancanadien de mobilité étudiante des collèges et établissements canadiens, projet pilote visant l’initiation et la mise en oeuvre d’échanges étudiants provenant de différentes provinces ou territoires canadiens. Ce programme réalisé en collaboration avec l’Association des collèges communautaires du Canada vise la mobilité étudiante et la reconnaissance de la formation faite sous une autre juridiction.
  • PRIMTAFF : un programme de renforcement institutionnel en matière technologique en Afrique francophone, soit 16 projets internationaux de transfert d’expertises qui se termineront cette année.
  • Immersion française au postsecondaire : un projet qui vise à dégager ce qui peut motiver les conseillers scolaires des écoles d’immersion à recommander la poursuite des études dans des établissements francophones. Projet réalisé en collaboration avec Canadian Parents for French.

Ces réussites démontrent que le RCCFC joue un rôle de premier plan dans l’échange de savoir et d’expertises entre les collèges et les cégeps francophones du Canada. Ces projets de transfert d’expertises contribuent au renforcement institutionnel des organismes partenaires.

Il reste toutefois beaucoup à faire. Les réponses aux appels d’offres lancés par le RCCFC auprès de ses membres le démontrent amplement.

Prochaine : Valeur ajoutée d’une éducation collégiale

Index

 Retour vers le haut