Communiqués

Communiqué de presse | Le Cégep de Jonquière présente son programme Production 3D et synthèse d’images

Le Cégep de Jonquière présente son programme Production 3D et synthèse d’images

Saguenay, 11 janvier 2024–L’École supérieure en Art et technologie des médias du Cégep de Jonquière a présenté ce matin son nouveau programme Production 3D et synthèse d’images, offert à compter de l’automne 2024.

Les étudiantes et les étudiants ayant obtenu ce diplôme d’études collégiales pourront créer des environnements et des éléments 3D, comme des personnages et des décors, destinés à divers types de productions visuelles pour le cinéma, la télévision, la publicité ou les jeux vidéo. Deux profils distincts seront offerts pour répondre aux besoins de l’industrie : Artiste 3D généraliste et Artiste 3D effets visuels (VFX).

Le directeur des études et à la vie étudiante du Cégep de Jonquière, Mario Julien, a rappelé que les étudiantes et les étudiants pourront évoluer dans le seul cégep au Québec à offrir l’ensemble des programmes d’études menant à un travail dans l’industrie des médias, du cinéma et de la télévision.

« L’ADN d’ATM sera vraiment présent dans ce programme. L’expertise du personnel enseignant, la qualité des infrastructures et la synergie entre les quatre programmes d’études permettent de démarrer ce nouveau programme sur une base solide. C’est un atout d’évoluer avec d’autres passionnés des médias et d’avoir une vision globale qui intègre plusieurs facettes de l’univers cinématographique et télévisuel sous le même toit. Les étudiantes et les étudiants vivront une expérience riche et pourront bénéficier notamment des relations développées avec les partenaires de l’industrie au fil des ans. »

Ce sera au cours de la troisième année de formation que les étudiantes et les étudiants opteront pour un des profils offerts selon leurs intérêts et leurs aptitudes. Chaque profil vise à former des personnes polyvalentes pour répondre aux besoins diversifiés de l’industrie, en incluant des bases solides en modélisation, en textures, en animation et en éclairage.

Deux profils pour répondre aux besoins de l’industrie

Le profil Artiste 3D généraliste permet une spécialisation en animation 2D/3D et des connaissances des différents engins de jeux. La formation répondra aux besoins des stations de télévision, des entreprises de vidéo mapping et des départements de modélisation d’éléments 3D dans l’industrie des VFX et de l’animation.

Quant au profil Artiste 3D effets visuels (VFX), il cible les postes d’entrée dans le domaine des effets visuels pour le cinéma et des séries télé pour répondre aux besoins des départements de maquette (layout) et de suivi de mouvement (match move) ainsi que de gestion de fichiers (data wrangling).

Le programme Production 3D et synthèse d’images se distingue des compétences déjà enseignées par l’École supérieure en ciblant de nouvelles fonctions de travail, spécifiquement dans l’industrie 3D. Des projets novateurs entre les divers programmes pourraient naître, ce qui permettra de faire des liens entre les disciplines, comme sur le marché du travail.

La formation se terminera par un stage de cinq semaines dans une entreprise œuvrant dans le domaine des effets visuels, de l’animation ou du jeu vidéo. Jusqu’à une quarantaine d’étudiantes et d’étudiants désirant évoluer dans le domaine des effets visuels en 3D pourront profiter de cette formation technique de trois ans.

Les étudiantes et les étudiants qui choisissent ce nouveau programme d’études peuvent recevoir jusqu’à 9000 $ en bourses Perspective Québec, soit 1500 $ après chaque session réussie. Ces bourses encouragent la réussite dans des domaines fortement touchés par la pénurie de main-d’œuvre.

De nouvelles infrastructures pour accueillir le programme

De nouvelles infrastructures verront le jour au cours de l’année avec l’ajout de ce nouveau programme d’études, dont deux studios et trois laboratoires. Les travaux, qui s’élèvent à 13 millions de dollars, visent également l’actualisation de laboratoires du programme Techniques cinématographiques et télévisuelles. Le milieu de vie des étudiants sera également amélioré.

Ce développement constitue également un vecteur d’emplois pour le Cégep de Jonquière puisque l’École supérieure en Art et technologie des médias complétera son équipe enseignante au cours des prochains mois pour la spécialisation dans le domaine des effets visuels en 3D.

– 30 –

Source :

Sabrina Potvin
Coordonnatrice des communications
418 547-2191, poste 6477
418 540-2497
sabrinapotvin@cegepjonquiere.ca