RCCFC Projets en cours
PRIMTAF

Promotion de l'auto-emploi des femmes maraîchères.

Pays :
   Guinée Équatoriale

Les partenaires africain et canadiens :
  Le Ministère de l'Action Sociale et de la Condition Féminine aura la responsabilité d'encadrer et de faire le suivi de ce projet.

  Du côté du Canada, c'est le Cégep régional de Lanaudière et le Collège d'Alfred de l'Université de Guelph qui gèrerons le projet.

Le projet : but et objectifs du projet

   Le but du projet est de favoriser l'auto-emploi des femmes-maraîchères en mettant en place les outils et les moyens nécessaires leur permettant de valoriser leur production par le transfert de techniques appropriées en transformation, en conservation et en commercialisation.

Par rapport aux objectifs, avec la tomate comme produit-type, il s'agira de mettre en place une équipe de formatrices qui poursuivra les objectifs suivants :

  • Former, sur leur lieu de travail, les femmes-maraîchères en production et transformation de la tomate par le biais d'une technologie simple leur permettant d'augmenter à la fois leur revenu et leur compétence.
  • Participer à la mise en place d'une petite exploitation de femmes micro-entrepreneures sous forme de coopérative ayant la capacité de gérer ses propres activités de production, de services et de commercialisation.
  • Mettre en place une structure pouvant mener à l'implantation de micro-entreprises.

Résultats attendus du projet :

À la fin du projet les résultats suivants sont attendus :

  • Dans la capitale, Malabo, l'installation d'une unité de transformation mobile dans un local adéquat.
  • Des équipes de formatrices auront été formées aux techniques de production, de transformation et de conservation de la tomate et pourront dispenser leurs connaissances sur l'étendue du territoire.
  • Un ensemble didactique adapté aux conditions locales aura été conçu afin d'aider à la vulgarisation des connaissances.
  • L'approvisionnement de la population locale en produits frais ou transformés selon les règles de l'art sera assuré à longueur d'année.
  • Des productrices auront acquis des connaissances leur permettant d'améliorer leur niveau de revenus et, par le fait même, le niveau de vie de leur famille.
  • Des micro-entreprises maraîchères auront été créées autour d'activités de production, de transformation, de conservation ou de commercialisation.

Durée du projet :
   Le projet prendra fin le 31 mars 2004 et sa durée sera d'approximativement 3 ans.

Budget du projet :
   Le budget alloué au projet est de 775 000 dollars (sept cent soixante-quinze mille dollars canadiens).

Pour accès direct au site internet du collège

Cliquer ici pour imprimer cette page


Cliquer ici pour retourner à la liste des projets.