RCCFC Projets en cours
PRIMTAF

Appui au Centre national horticole (C.N.H) et à
l'Office de la formation technique et professionnelle (O.F.T.P).

Pays :
   République islamique des Comores

Les partenaires africains et canadiens :
  Les deux bénéficiaires comoriens sont le CNH et l'OFTP.

  • L'École Nationale d'Agriculture créée à M'Vouni en 1966 a été transformée en Centre National Horticole (CNH) en 1999 et rattachée au Ministère de l'Éducation Nationale. Le CNH opère avec une structure minimale composée d'un directeur, d'un administrateur comptable, d'un responsable de l'organisation des formations et de deux monitrices animatrices et formatrices. Ce centre offre des formations horticoles pour la production de fleurs, d'ensembles décoratifs et d'aménagements floraux et pour les productions de légumes (oignons, etc.); 90% des étudiants ou stagiaires sont des femmes qui assurent l'essentiel de la production agricole des Comores. Présentement, les revenus du CNH consistent surtout en contrats d'aménagements paysagers et floraux réalisés auprès des ONG locales et internationales et pour certains bâtiments publics.
  • Par ailleurs, l'Office de Formation Technique et Professionnelle est chargé de la restructuration, de la coordination et du financement de la Formation Technique et Professionnelle. Il regroupe l'État, les promoteurs économiques et les communautés villageoises. Il bénéficie, pour la phase de démarrage, de l'appui du Projet Éducation III sous financement de la Banque Mondiale et est présentement sous tutelle du MEN. L'OFTP est présentement composé du directeur, qui met sur pied une structure comprenant une Unité de Programmation et de Formation des Formateurs, un service de Gestion financière chargé du Fonds d'appui à la Formation (FAF), ainsi qu'un département d'identification des besoins, d'information et d'orientation professionnelle (embryon d'observatoire de la formation et de l'emploi).

  Le Collège d'Alfred de l'Université de Guelph et le Cégep Édouard Montpetit sont les partenaires canadiens.

Le projet : but et objectifs du projet

   Le but du projet est de renforcer les capacités du Centre National Horticole de M'Vouni afin que la formation qu'il dispense en techniques de production atteigne particulièrement la clientèle des jeunes chômeurs, des non-scolarisés ou sans formation professionnelle, favorisant ainsi une meilleure intégration entre le développement des activités de production agricole et la création éventuelle de micro-entreprises.

Par ailleurs, ce projet doit permettre à l'Office de Formation Technique et Professionnelle d'une part, d'acquérir des compétences en conception, organisation et gestion des actions de formation et, d'autre part, de mettre en place un système de collecte et de diffusion d'informations portant sur les besoins en main d'œuvre ainsi que sur les formations et débouchés dans le secteur agricole.

Les objectifs sont les suivants :

  • Renforcer les capacités du Centre national horticole en matière de conception, d'organisation et de gestion des activités de formation.
  • Appuyer la mise en place d'un système de collecte et de diffusion des informations portant sur les besoins en main d'œuvre et en formation dans le secteur de l'agriculture ainsi que sur les formations, les débouchés et les opportunités pouvant exister dans le pays.
  • Favoriser l'implantation d'une politique d'insertion des jeunes non scolarisés ou sans spécialité dans le domaine de la production agricole.
  • Améliorer les techniques de productions locales auprès des producteurs par l'organisation de stages pratiques

Résultats attendus du projet :

À la fin du projet les résultats suivants sont attendus :

  • Un personnel suffisamment qualifié au CNH et à l'OFTP pour :
    • Conduire des études d'évaluation de besoins en vue d'adapter la formation à la réalité.
    • Conseiller et orienter professionnellement de jeunes et adultes.
    • Préparer, mettre en œuvre, suivre et évaluer les actions de formation.
    • Encadrer, suivre et former les formateurs.
    • Organiser et gérer les systèmes de formation professionnelle.
  • Un système d'information facilitant la réactualisation des données et les échanges avec les partenaires, internes et externes.
  • Un partenariat renforcé entre l'OFTP et le milieu professionnel.
  • Des techniciens en agriculture capables d'améliorer le cadre de vie de la population et de son environnement économique et social.
  • Une diminution du chômage des jeunes et le freinage de l'exode rural.

Durée du projet :
   La durée du projet sera de 3 ans

Budget du projet :
   Le budget alloué au projet est de 675 000 dollars (six cent soixante-quinze mille dollars canadiens).

Pour accès direct au site internet du collège

Cliquer ici pour imprimer cette page

Cliquer ici pour retourner à la liste des projets.